Israël adopte “des mesures de confiance” envers les Palestiniens juste avant l’arrivée de Biden

PHOTO JACK GUEZ/AFP

Les autorités israéliennes ont approuvé, mardi 12 juillet, soit à la veille de l’arrivée en Israël du président américain, Joe Biden, pour sa tournée moyen-orientale, plusieurs “mesures de confiance” envers les Palestiniens de Cisjordanie et de Gaza, indique le quotidien israélien Ha’Aretz.

Parmi elles, l’approbation de six nouveaux plans de construction dans des localités palestiniennes situées dans la zone C, située en Cisjordanie, occupée depuis 1967 et contrôlée par l’armée israélienne. Comme le rappelle The Times of Israel, qui décrit l’ensemble de ces mesures comme des “gestes envers les Palestiniens”, environ 330 000 Palestiniens et 450 000 colons israéliens vivent dans la zone C, qui représente 60 % du territoire de la Cisjordanie.

De plus, l’augmentation du nombre de permis de travail accordés aux habitants de la bande de Gaza pour pouvoir travailler en Israël va passer de 14 000 à 15 000. Dans l’enclave palestinienne contrôlée par le Hamas, où vivent 2 millions de personnes, le taux de chômage flirte avec les 50 %. À cela s’ajoute l’ouverture d’un nouveau point de passage permettant aux Arabes israéliens d’entrer dans la ville de Jénine, située dans le nord de la Cisjordanie.

Cette tournée du président américain intervient alors que le processus de paix entre Israël et les Palestiniens est au point mort depuis 2014. Et ces dernières années, plusieurs organisations locales et internationales de défense des droits humains se sont élevées pour qualifier la politique d’Israël d’“apartheid”, une accusation vivement critiquée par l’État hébreu.

Attendu ce mercredi après-midi en Israël, Joe Biden va y rencontrer les dirigeants israéliens, avant un crochet, vendredi 15 juillet, en Cisjordanie, où il doit s’entretenir avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

Dans ce contexte, “les Palestiniens ont peu d’attentes vis-à-vis de la tournée de Biden dans la région”, résume le site panarabe Al-Monitor, qui ajoute :

“Ils ont peu d’espoir quant au fait que cette visite permette de dégager une solution au conflit avec Israël ou à leurs difficultés.”

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles