Israël: Accusé d’usage « illégitime » du pouvoir, le procès de Netanyahu reprend

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

JUSTICE - Le Premier ministre israélien est accusé d’avoir usé de son pouvoir politique, « pour demander et obtenir des avantages injustifiés de propriétaires de médias importants en Israël » à des fins personnelles

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a usé de son pouvoir de façon «illégitime», a déclaré lundi la procureure à la reprise du procès pour corruption du chef de gouvernement, au moment même où débutent des consultations post-élections déterminantes pour son avenir politique.

Premier chef de gouvernement de l'histoire d'Israël à faire face à des accusations criminelles en cours de mandat, Benjamin Netanyahu est accusé de corruption, fraude et abus de confiance dans trois affaires, des charges qu'il nie fermement.

« Pour faire avancer ses affaires personnelles »

On lui reproche d’avoir usé de façon illégitime de son pouvoir gouvernemental « entre autres pour demander et obtenir des avantages injustifiés de propriétaires de médias importants en Israël, pour faire avancer ses affaires personnelles, notamment quand il voulait se faire réélire", a détaillé la procureure principale Liat Ben-Ari.

Benjamin Netanyahu, 71 ans dont quinze au pouvoir, a quitté le tribunal de district de Jérusalem après les déclarations liminaires du parquet, avant l'audition des premiers témoins.

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Israël : Netanyahou « a réussi à convaincre les Israéliens qu’il était le seul capable d’être leur "bouclier" », estime Frédéric Encel
Israël : La justice accepte d’extrader vers la France un escroc présumé qui visait les personnes âgées
Coronavirus : Avec la réouverture des restaurants, Israël revient à une vie quasi normale
Coronavirus : Non, la Cour pénale internationale n’a pas accepté une plainte contre la campagne de vaccination d’Israël