Israël et les Émirats signent un accord pour la mission spatiale Beresheet 2

Cette mission constituera la deuxième tentative israélienne de poser un module spatial sur la Lune.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

C’est reparti pour la conquête de la lune à partir d'Israël, mais cette fois après l'échec de la première mission, ce sera un partenariat entre la société spatiale israélienne SpaceIl et les Émirats arabes unis.

Cela représente un pas supplémentaire dans les nombreuses collaborations qui font suite aux accords d’Abraham signés entre Israël et plusieurs pays arabes. Cette nouvelle mission s’intitulera Beresheet 2, le nom hébreu du Livre de la genèse.

Plusieurs projets scientifiques seront déployés

Pour un coût de 100 millions de dollars, le plus petit vaisseau spatial jamais réalisé sera envoyé dans l’espace. Un module devrait se poser sur le sol lunaire tandis que l’orbiteur poursuivra son périple pendant au moins cinq ans.

Plusieurs projets scientifiques seront déployés. L’un d’eux devrait permettre de déterminer avec une grande exactitude les horaires de la nouvelle lune. Le 11 avril 2019, une première sonde Beresheet avait été placée en orbite lunaire, mais elle avait raté son atterrissage et s’était écrasée sur le sol lunaire.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles