Isolement, solitude: un demi-million de personnes âgées se trouvent en situation de "mort sociale"

·2 min de lecture
Image d’illustration  - AFP
Image d’illustration - AFP

Ils étaient 300.000 en 2017 et sont aujourd'hui 530.000. En l'espace de 4 ans, le nombre de personnes âgées en situation de "mort sociale", c'est-à-dire qui n'ont pas ou presque pas de contacts familiaux, amicaux, associatifs ou de voisinage a drastiquement augmenté.

Les résultats du baromètre 2021 "Solitude et isolement quand on a plus de 60 ans en France" sortis ce jeudi par l'association Les Petits Frères des Pauvres sont alarmants. Depuis 2017, le nombre de personnes âgées isolées des cercles familiaux et amicaux a plus que doublé. Alors qu'il y a 4 ans, 900.000 personnes âgées de plus de 60 ans ne voyaient presque jamais d'amis ou de famille, cet isolement concerne aujourd'hui 2 millions de personnes.

La pandémie a aggravé le sentiment de solitude

La pandémie a grandement aggravé le sentiment de solitude chez nos aînés. Plus de la moitié d'entre eux identifient la crise du Covid-19 comme déclencheur de leur sentiment d'isolement. 36% des personnes âgées se sentent seules fréquemment et pour 14% d'entre elles, ce sentiment est présent tous les jours ou très souvent.

À la veille de la Journée internationale des personnes âgées, l'association veut "alerter sur l'impérieuse nécessité de faire de la lutte contre l'isolement des personnes âgées un axe majeur dans la construction des politiques publiques de prévention de la perte d'autonomie".

27% des personnes âgées exclues du numérique

Internet, qui a permis à de nombreuses personnes de garder des liens avec leurs proches durant la pandémie, reste difficile, voire impossible d'accès pour de nombreuses personnes âgées. Près d'un tiers des personnes de plus de 60 ans (27%) sont en situation d'exclusion numérique.

Afin de lutter contre l'isolement de nos aînés, Les Petits frères des pauvres proposent notamment de prioriser l'aide au maintien du lien social dans les actions de sensibilisation au numérique ou d'inclure l'isolement relationnel dans l'évaluation de la perte d'autonomie donnant accès à une allocation (APA).

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles