Isolement des élèves cas contacts non-vaccinés: le ministère précise les modalités des cours en distanciel

·1 min de lecture
Une classe de collège (illustration) - Thomas SAMSON © 2019 AFP
Une classe de collège (illustration) - Thomas SAMSON © 2019 AFP

Après les annonces, les modalités de mise en oeuvre. Jean-Michel Blanquer a annoncé mercredi que dans le cadre du nouveau protocole sanitaire à la rentrée, collégiens et lycéens cas contact pleinement vaccinés pourraient continuer à suivre les cours en présentiel, après avoir subi un test négatif.

"Dans le secondaire, seuls les élèves non-vaccinés seront évincés et devront suivre l'enseignement à distance", a déclaré le ministre de l'Éducation nationale sur France Info.

Dans la foulée des annonces, plusieurs syndicats s'interrogeaient notamment sur les modalités de mise en oeuvre de cet enseignement à distance, en parallèle des cours en présentiel.

"On continue à appliquer ce qui se faisait l'année dernière. L'élève isolé, comme un élève malade, recevra les cours via l'environnement numérique de travail", a assuré le ministère de l'Éducation nationale ce jeudi à BFMTV.com. Cet envoi aura lieu le soir.

"Aucun professeur ne sera obligé de faire un cours en visio", a-t-on assuré de même source. Mais les enseignants qui en auront la possibilité pourront le faire s'ils le souhaitent, a-t-on ajouté.

Autre précision de taille faite ce jeudi, les classes de 6e ne seront finalement plus concernées par ce dispositif, et fermeront dès le premier cas de Covid-19 détecté. La vaccination n'étant ouverte qu'à partir de 12 ans, cela excluait de facto nombre d'élèves, souvent âgés de 11 ans à ce niveau-là.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles