Islande : un livre négationniste met le pays en émoi

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Les rues de Reykjavik (Illustration).
Les rues de Reykjavik (Illustration).

Férus de lecture, les Islandais attendent la période de Noël avec impatience. Les sorties de nouveaux livres sont en effet massives en fin d'année et les romans, polars et autres essais constituent un cadeau de choix à poser sous le sapin. Mais l'allégresse qui accompagne d'ordinaire cet évènement a été mise à mal par la parution d'un mystérieux ouvrage : la traduction islandaise de La Mystification du XXe siècle (1976). Le sous-titre choisi par l'auteur, l'Américain Arthur R. Butz, donne une idée du contenu sulfureux du volume : « Pourquoi l'extermination présumée des Juifs européens n'a pas eu lieu. »

Autant dire que l'arrivée sur les étales des librairies d'un livre négationniste a suscité l'émoi des Islandais, dont certains s'inquiétaient déjà de voir fleurir des partis extrémistes depuis quelques années. Et une publicité de l'ouvrage parue dans Bókatídindi, catalogue de livres très populaire sur l'île et distribué à chaque foyer, a contribué à alimenter la polémique, comme le relatent nos confrères de Courrier international, dimanche 20 décembre.

« La négation de l'Holocauste doit être rendue illégale »

Björn Jónsson, inconnu traducteur de l'ouvrage qui se présente comme un troll (terme argotique qui définit un individu dont le but est de générer des polémiques, ndlr), résume ainsi dans Bókatídindi la pensée exprimée dans La Mystification du XXe siècle : « Mais qu'en est-il de cet ?Holocauste? ? Six millions d'individus brutalement assassinés dans des ?c [...] Lire la suite