Islamisme : la machine à propagande de Daesh s'est remise en marche

Ces dernières semaines, plusieurs pays, dont la France, ont été touchés par des attentats islamistes. Le lundi 2 novembre, l’Autriche a en effet été la cible du terrorisme. La menace était déjà accrue depuis plusieurs semaines, notamment en France depuis l’ouverture du procès des attentats de janvier 2015 et la republication des caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo. Des actes qu’Al-Qaïda n’avait pas manqué de menacer de représailles. Un changement depuis le meurtre du professeur Paty Pour l’expert en terrorisme Jean-Paul Rouiller, la bascule s’est faite à partir de l’assassinat de Samuel Paty : "On change d’échelle de grandeur avec l’assassinat du professeur Paty. À partir du moment où vous avez cette action qui est commise, on voit sur les réseaux sociaux la machine à propagande de l’État islamique qui se remet en marche comme elle ne l’avait plus fait depuis deux ans."