Islamisme : « La France doit désigner le Hezbollah comme une organisation terroriste »

Par Ebtesam Al Ketbi et Ron Prosor*
·1 min de lecture
Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, donne un discours télévisé en août dernier.
Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, donne un discours télévisé en août dernier.

* Ebtesam Al-Ketbi est la présidente du Centre de politique des Émirats arabes unis et Ron Prosor est un diplomate israélien, président de l'Institut Abba Eban. Les deux personnalités publient ici pour la première fois une tribune commune où ils pressent les autorités françaises de rejoindre les neuf pays européens, dont l'Allemagne et le Royaume-Uni, qui ont désigné le Hezbollah comme une organisation terroriste, et d'agir pour que cette désignation soit aussi adoptée par l'Union européenne.

Les relations internationales sont gouvernées par l'implacable logique des rapports de force et la compétition généralisée entre États. Il est rare que se présente l'occasion de faire converger au même moment les intérêts stratégiques de deux continents que tout semble opposer. La France dispose aujourd'hui d'une telle opportunité. Paris pourrait, en concertation avec ses partenaires européens, défendre le Vieux Continent contre l'offensive islamiste et sauver le Liban et d'autres pays du Moyen-Orient de l'effondrement. Ce faisant, la France permettrait à cette région du monde de ne pas tomber dans l'escarcelle de la théocratie iranienne et de la milice chiite intégriste du Hezbollah, sa pièce maîtresse au pays du Cèdre.

Lire aussi Liban : le Hezbollah fait dérailler les efforts de Macron

En Europe, le terrorisme islamiste a de nouveau frappé. Cinq ans seulement après le massacre perpétré par les frères Kouachi dans les locaux de Charlie Hebdo, la France a été témoin d'u [...] Lire la suite