Allemagne : les motivations de l’agresseur au couteau toujours incertaines

·1 min de lecture
L'attaque, particulièrement brutale, a choqué l'Allemagne. 
L'attaque, particulièrement brutale, a choqué l'Allemagne.

L'enquête débute à la suite de l'attaque meurtrière, mais certains ont déjà dénoncé un acte lié à l'islamisme radical. La police allemande tentait samedi 26 juin d'en savoir plus sur les motivations d'un jeune homme souffrant de troubles psychiatriques qui a tué trois personnes et blessé au moins cinq autres grièvement dans une brutale attaque au couteau la veille à Wurtzbourg, dans le sud de l'Allemagne. L'homme, présenté comme étant de nationalité somalienne et arrivé dans cette ville bavaroise en 2015, a pu être maîtrisé grâce à l'intervention de passants, dont plusieurs responsables politiques, notamment les candidats aux élections de septembre, ont loué le courage civique.

Lors d'une conférence de presse samedi à Wurtzbourg, le ministre bavarois de l'Intérieur, Joachim Herrmann, a estimé que « les indices d'une possible radicalisation vers l'islamisme » et ceux montrant que le jeune homme de 24 ans souffrait « de possibles problèmes psychiatriques ne s'excluaient pas entre eux ». Selon un témoignage rapporté par Joachim Herrmann, l'agresseur, qui vivait dans un centre d'hébergement pour sans domicile fixe, a crié « Allah akbar » (Allah est le plus grand) en perpétrant l'attaque.

Interné provisoirement en hôpital psychiatrique

Le Parquet national antiterroriste n'a pas été saisi à ce stade et les enquêteurs ont dit ne pas pouvoir confirmer si du matériel de propagande de l'organisation État islamique (EI) avait été retrouvé au foyer de l'agresseur, comme [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles