Islam : La Mosquée de Paris et trois fédérations installent leur « Conseil national des imams » ce dimanche

·1 min de lecture

RELIGION - Ce conseil fait suite à la demande de l’Elysée dans le cadre de la lutte contre l’islam radical et les « séparatismes »

Une concurrence pour le Conseil français du culte musulman (CFCM) ? Ce dimanche, la Mosquée de Paris et trois fédérations installent un Conseil national des imams (CNI), destiné à donner un agrément aux imams, une instance contestée par le président du CFCM qui n’exclut pas si nécessaire de la contester en justice.

A l’automne 2020, dans le cadre de la lutte contre l’islam radical et les « séparatismes », l'Elysée avait poussé les diverses fédérations composant le CFCM, principal interlocuteur des pouvoirs publics, à mettre en place un CNI, chargé de « labelliser » les imams exerçant en France. Mais, suite à des divisions internes, le projet est resté lettre morte pendant plusieurs mois.

Les organisations ont quitté le bureau du CFCM

La Grande Mosquée de Paris, le Rassemblement des Musulmans de France, Musulmans de France (ex-UOIF proche des Frères musulmans) et la Fédération française des associations islamiques d’Afrique, des Comores et des Antilles (FFAIACA), qui ont quitté le bureau exécutif du CFCM en mars dernier, affirment avoir poursuivi les travaux.

Ces quatre fédérations organisent, ce dimanche, une « assemblée constitutive » du CNI, permettant, entre autres, de valider ses statuts, puis une présentation de cette instance d’un peu moins de 30 personnes,(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Mosquée de Strasbourg : La préfète saisit la justice sur la subvention de la mairie
Coronavirus : Le pass sanitaire ne sera pas nécessaire dans les lieux de culte
C’est quoi cette ingérence de la Turquie dans la présidentielle dénoncée par Macron ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles