Islam en France : l'ancien imam Mohamed Bajrafil entend bien continuer le combat des idées

·1 min de lecture

Régulièrement invité sur les plateaux de télévision, Mohamed Bajrafil a la réputation d'être une figure progressiste de l'Islam de France. Alors que la loi sur les "séparatismes" suscite l'inquiétude d'une partie de la communauté musulmane, il a préféré renoncer à être imam. Portrait.

L'essayiste Mohamed Bajrafil est une figure bien connue des musulmans d'Île-de-France. Le théologien, qui prêchait depuis quatorze ans à la mosquée d'Ivry-sur-Seine, en banlieue parisienne, a récemment renoncé à être imam.

Une décision prise notamment en raison de la mainmise, selon lui, du Conseil français du culte musulman (CFCM) sur la formation et la labellisation des imams. Mohamed Bajrafil estime que l'organisation est peu représentative et sous influences étrangères.

Malgré tout, il entend bien continuer le combat des idées et reste persuadé que l'islam et la République sont compatibles. Plus encore, pour lui, leur destin est irrémédiablement lié.

Voir les autres reportages de notre série sur les musulmans de France :

>> Épisode 1 : À Paris, le quartier de Belleville à l’heure des derniers préparatifs pour le ramadan

>> Épisode 2 : Un entrepreneur converti crée un "calendrier de l'Avent" pour le ramadan

>> Épisode 3 : Ramadan en France : des jeunes en décrochage scolaire au garde à vous