Isabelle Gélinas (Fais pas ci, fais pas ça) : son avis très tranché sur le harcèlement sexuel

C'est pour le moins un avis catégorique qu'Isabelle Gélinas a exprimé dans l'émission Les Grandes Gueules de RMC. Invitée ce mercredi 12 février avec Stéphane de Groodt pour parler de leur nouvelle pièce de théâtre Un amour de jeunesse, l'actrice a dévoilé le fond de ses pensées sur le harcèlement sexuel dans le monde du cinéma. Et ses propos détonnent.

"Je n'ai jamais été harcelée. Je ne sais pas si je dois bien le prendre d'ailleurs", déclare la comédienne de Fais pas ci, fais pas ça, pince-sans-rire. Elle raconte ne jamais avoir été dans une chambre d'hôtel avec un producteur. "Je n’y serai jamais allée. (...) On ne va pas dans une chambre avec un producteur. On va dans un bureau avec un producteur", poursuit-elle. L'actrice exprime pour autant sa solidarité avec ses collègues concernées. "Mais je suis à fond pour que la parole se libère. C’est extraordinaire que cela sorte enfin."

"J’adorerais faire un film avec Polanski"

Pourtant, quelques minutes plus tard, Isabelle Gélinas en rajoute une couche, en refusant de s'offusquer de la présence massive du film J'accuse dans la sélection des César. A la question de savoir si elle voudrait tourner avec le réalisateur Roman Polanski, sa réponse est sans ambiguïté : "Oui, j’adorerais faire un film avec Polanski, pardon. (...) Si artistiquement, l’aventure est intéressante, oui, j’y vais", déclare la star du petit écran.

Une opinion qui ne manquera pas de faire réagir à quelques jours de la diffusion de la cérémonie des César. Les douze

Retrouvez cet article sur GALA

PHOTOS - La reine Letizia sublime aux côtés des princesses Leonor et Sofia sur les nouveaux portraits officiels
Samuel Etienne et sa femme Helen sont parents pour la deuxième fois !
Meghan Markle et Harry imprudents ? Ce qui horrifie le plus la famille royale au sujet de leur séjour à Miami
PHOTO - Quand M. Pokora tente d’endormir son fils Isaiah, lové dans ses bras
François Hollande tacle Emmanuel Macron : “C’est bien l’amateurisme, mais c’est pour s’amuser"