Isabelle Balkany très en colère : son coup de gueule après la prise de parole d’Olivier Véran

·1 min de lecture

Ce jeudi 5 novembre, Olivier Véran a pris la parole dans une conférence de presse pour évoquer la crise sanitaire. Comme chaque jeudi, le ministre de la Santé a mis en avant les chiffres de l’évolution de la Covid-19 en France. Olivier Véran a tenu à rappeler que “la situation est très sérieuse”, assurant que “la deuxième vague est là, et elle est violente”. Il a tout de même tenu à assurer que “nous pouvons tous agir sur cette vague épidémique”, en rappelant le respect du confinement, des gestes barrières, du port du masque et de la distanciation physique. L’objectif d’Olivier Véran à court terme : réduire le nombre de contamination à 5000 cas par jour. Une conférence de presse qui a évidemment été suivie en masse par les Français. Sur Twitter, les téléspectateurs ont été nombreux à réagir à la prise de parole du ministre de la Santé, dont Isabelle Balkani qui n’a pas mâché ses mots. Sur Twitter, l’épouse de Patrick Balkani a utilisé un émoji en train de vomir, et a qualifié cette interview “d’interminablement longue”, surtout pour “ne rien dire de concret”.

Isabelle Balkany a ensuite tenu à partager la rumeur selon laquelle Disneyland Paris serait au courant des dates d’un possible troisième confinement. “Pendant ce temps, Disneyland Paris donne les vraies dates du confinement… Normal, eux ont Mickey... et nous Donald !”, a-t-elle écrit, partageant une photo d’un communiqué du célèbre parc, où l’on apprend que celui-ci sera fermé du 4 janvier au 18 février 2021. Une fake news (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Un dîner presque parfait : après son malaise au cours du dîner, Laura fait son retour
Philippe Etchebest : un ancien candidat de Top Chef le tacle après son coup de gueule contre le reconfinement
VIDEO Hélène Ségara : ce projet qu’elle a mis entre parenthèses à la mort de son père
Donald Trump : un camion de déménagement garé devant la Maison-Blanche enflamme la Toile
VIDEO Nagui : son message très cash à tous ceux qui le critiquent sur les réseaux sociaux