Isabelle Balkany "ne se lasse pas" de tacler Agnès Buzyn sur sa gestion de la crise sanitaire

·1 min de lecture

Quand il s'agit de critiquer Emmanuel Macron et de se moquer de ses ministres, actuels ou anciens, Isabelle Balkany est rarement la dernière. Surtout quand cela concerne la gestion de la crise sanitaire. Ce dimanche 31 janvier, c'est Agnès Buzyn qui en a pris pour son grade. Isabelle Balkany a partagé un extrait de l'émission Quotidien, revenant - en se moquant - sur les premières déclarations de l'ex-ministre de la Santé concernant le coronavirus. "On ne s'en lasse pas", commente l'ex-adjointe au maire de Levallois-Perret.

"Le risque d'importation de cas depuis Wuhan est modéré. Il est maintenant pratiquement nul puisque la ville est isolée", déclarait Agnès Buzyn le 24 janvier 2020. Ou encore, au sujet des masques : "Nous en avons des dizaines de millions en stock. (…) Si un jour il fallait porter un masque, nous distribuerions le masque. Il n'y a absolument aucune raison d'aller en acheter en pharmacie." Des propos qui, avec un an de recul, font visiblement rire Isabelle Balkany. Sans doute très amèrement.

Outre les couacs de communication du début de l'épidémie, c'est la gestion de la crise dans sa globalité qui ne convient pas à l'épouse de Patrick Balkany. C'était particulièrement le cas pour les fêtes de fin d'année. Elle s'était gentiment moquée de Jean Castex, qualifié de "Jean casse-tête" dans un montage partagé sur Twitter, sur la consigne de "pas plus de six à table". Samedi, toujours sur Twitter, elle a encore critiqué le Premier ministre après les dernières mesures (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Gabriel Attal soutient le président : "le moindre jour de confinement qu'on peut éviter, il faut qu'on le prenne"
Lisa Marie Presley : dettes, divorces, décès... retour sur la vie difficile de la fille du King
Sept à Huit - "J'en ai pleuré" : Neymar se confie sur ses échecs, mais aussi sur Mbappé
VIDÉO - Ségolène Royal et la présidentielle 2022 : "je n'ai aucune revanche à prendre"
VIDÉO - On est en direct : Louane rancunière, sa réponse sèche à Laurent Ruquier