En Isère, une petite fille écrit au président Macron pour revoir sa mamie qui vit en Ehpad

"Je suis une petite fille de 10 ans, je m’appelle Chloë, j’aimerais que les enfants puissent aller dans les Ehpad, car aujourd’hui c’est toujours impossible". Voici les premiers mots de la lettre de Chloë adressée à Emmanuel Macron le 14 mars dernier. La petite fille est privée de sa grand-mère depuis le premier confinement. "Elle souffre de la maladie d’Alzheimer et ne sait déjà plus qui je suis. Je voudrais l’embrasser avant qu’il ne soit trop tard" écrit-elle. Une lettre touchante qui a ému le directeur de l’Ehpad où réside la grand-mère de Chloë. Ce dernier lui a accordé une autorisation exceptionnelle de visite. Un moment d’intense émotion. La fillette est venue avec plein de cadeaux qu’elle avait soigneusement préparés les jours précédents, notamment des fleurs et un beau dessin coloré avec cette inscription "Mamie, je t’aime". Déterminée, audacieuse, la petite fille est devenue le porte-parole de tous les enfants désireux de revoir leurs grands-parents. "C’est vraiment une démarche personnelle, insiste sa maman. On ne l’a poussée à aucun moment. Par contre, on l’a soutenue à fond". Ce samedi 20 mars, jour où Chloë a rendu visite à sa mamie, la famille n’avait toujours pas reçu de réponse de l’Elysée.