Isère : au moins un mort dans un crash d'hélicoptère de la sécurité civile, selon le ministre de l'Intérieur

·2 min de lecture

Les raisons de l'accident sont pour l'heure inconnues, un témoin évoque "deux explosions très importantes".

Un hélicoptère EC145 de la sécurité civile s'est écrasé peu avant 16h30 ce dimanche près de la commune de Villard-de-Lans en Isère. Selon la préfecture, cinq membres de l’équipe (équipage et secouristes) étaient à bord de l'appareil, et les opérations de secours sont actuellement en cours "avec l'appui de moyens terrestres et aériens".

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin évoque sur son compte Twitter un mort, le mécanicien, et adresse "tout son soutien à la grande famille" de la sécurité civile et du secours en montagne.

"Deux explosions très importantes"

Un témoin du crash raconte à BFMTV avoir vu "deux explosions" très importantes avec "beaucoup de fumée noire":

"A priori il s'agissait d'un hélicoptère de la protection civile qui est venu au secours d'un VTTiste accidenté. On a vu l'hélicoptère faire deux tours d'approche autour de la zone concernée, et perdre de l'altitude brutalement. On ne voit plus l'hélicoptère, une fumée jaunâtre puis deux explosions très importantes et une fumée noire" raconte-t-il sur BFMTV.

Ce même témoin évoque des personnes sur place ayant vu deux pilotes ensanglantés sortir de l'hélicoptère et porter secours à une troisième personne pour lui prodiguer des soins cardiaques. Pour l'heure selon la préfecture, les causes de l’accident sont encore indéterminées.  

Selon le quotidien régional Le Dauphiné Libéré, et des informations qui "restent à confirmer", le pilote de l'hélicoptère, traumatisé psychologiquement, souffrirait de plaies relativement superficielles. Un médecin du Samu qui se trouvait à bord serait considéré comme en urgence absolue et les deux secouristes du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de l'Isère, en urgence relative. 

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles