Isère : des enfants autorisés à skier

Les enfants du Grenoble Université Club, en Isère, repartent sur les pistes de ski. Mineurs et licenciés d'un club de ski, ils font partie des rares chanceux autorisés à utiliser les remontées mécaniques. "C'est cool de pouvoir skier alors que d'habitude on n'a pas le droit, on est privilégié, on a de la chance", témoigne un jeune adhérent. Cette année, le club a dû répondre à une très forte demande. "On a été dans le flou jusqu'à la dernière minute, ce qui est chouette c'est que la station des 7 Laux a donné son feu vert, on a pu lancer notre saison, on est content et les enfants aussi", explique Marie Chocquet, responsable administrative de Grenoble Université Club. Réduire les charges Mettre en marche les remontées mécaniques coûte cher. "Dès lors qu'on ouvre un télésiège, il y a des charges, on vend des forfaits pour équilibrer ses charges. La solution qu'on a trouvée, c'est de limiter le domaine skiable. Il y a 10% de pistes ouvertes. L'idée, c'est de réduire les charges et laisser skier les gamins", explique Jean-François Genevray, directeur des remontées mécaniques de la station des 7 Laux.