Isère : un enfant exclu de la cantine par le maire car il refuse de manger de la viande

Isère : un enfant exclu de la cantine par le maire car il refuse de manger de la viande

La mairie justifie sa décision en assurant qu'elle est dans "l'impossibilité de ne pas servir de viande" aux enfants, selon un courrier diffusé par la mère de l'élève.

"Mon fils est exclu de la cantine scolaire suite à son refus de manger de la viande". C'est avec une certaine incrédulité que Raja Lamsyah a posté mercredi, sur Facebook, la lettre qu'elle a reçue de la mairie de Pont-de-Chéruy (Isère), qui l'informe que son fils, en CE2, "ne sera plus accepté au sein du service de restauration scolaire après les vacances scolaires de Noël".

"Votre enfant est actuellement inscrit au restaurant scolaire de Pont-de-Chéruy et nous avons constaté depuis la rentrée scolaire de septembre 2019 qu'il refusait de manger de la viande lorsque celle-ci était inscrite au menu. [...] À l'issue de cet entretien, il vous a été rappelé l'impossibilité pour la commune de ne pas servir de viande à votre enfant", peut-on lire dans le courrier. 

 


La mairie souligne ensuite l'importance jouée par le restaurant scolaire dans "la découverte du goût", "l'approche de nouvelles saveurs", et insiste sur le "lien social et de convivialité" que crée la cantine. 

Depuis le début du mois de novembre, les cantines scolaires françaises sont, par ailleurs, dans l'obligation de servir un repas végétarien chaque semaine. 

Des "motivations fallacieuses"

Mohamed Djerbi, avocat et prédisent de la Licra à Grenoble, a été saisi de l'affaire, selon France 3 Rhône-Alpes. Il a souligné auprès d'eux que l'exclusion est "ahurissant[e]", "aux motivations fallacieuses", car l'enfant ne s'est jamais plaint de ne pas manger autre chose à la place de (...)

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi