Isère : un couple de septuagénaires, sans électricité, meurt intoxiqué à cause d'un groupe électrogène

1 / 2

Isère: un couple de septuagénaires, sans électricité, meurt intoxiqué à cause d'un groupe électrogène

Alors que 70 000 foyers sont encore privés d'électricité en Rhône-Alpes, certains se servent d'appareils d'appoint ou groupes électrogènes en attendant le retour du courant.

Un couple de septuagénaires en Isère, privé d'électricité à cause du dernier épisode neigeux, a été retrouvé mort dimanche matin à son domicile, intoxiqué au monoxyde de carbone émanant d'un groupe électrogène, a-t-on appris auprès du parquet.

"Les pompiers qui sont intervenus ont relevé des taux très élevés de monoxyde de carbone", dimanche matin au domicile des victimes à Beauvoir-de-Marc, a indiqué le procureur de la République de Vienne, Jérôme Bourrier, qui s'est saisi de l'enquête.

Une trentaine de personnes intoxiquées depuis jeudi

Depuis jeudi, une trentaine de personnes ont été intoxiquées par des groupes électrogènes. Ces appareils d'appoint ont été mis en route dans les foyers où l'électricité a été coupée, à la suite du fort épisode neigeux qui a frappé le sud-ouest en fin de semaine.

En Isère, huit personnes ont été intoxiquées au monoxyde de carbone après avoir allumé un groupe électrogène pour se chauffer. En Ardèche et dans la Drôme, c'est près d'une vingtaine de personnes - dont cinq enfants - qui ont été prises en charge pour maux de tête et vomissements après avoir été incommodées par le monoxyde de carbone provenant de leur appareil d'appoint. 

Dans certains cas, le groupe électrogène était (..)

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi