Irrité par le fact-checking d’un journaliste, Donald Trump met subitement fin à une interview

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

ETATS-UNIS - L'ex-président américain n'a visiblement pas apprécié que ses fausses affirmations sur une soi-disant fraude à la présidentielle soient contredites

Cela faisait longtemps que Donald Trump n’avait pas eu affaire à un journaliste aussi bien préparé. Pendant une dizaine de minutes, Steve Inskip, de la radio publique NPR, a patiemment fact-checké chaque fausse assertion de l’ex-président américain à propos d’une soi-disant fraude à la présidentielle de 2020. Cela n’a pas plu à Donald Trump, qui a sèchement mis fin à une interview enregistrée mardi et diffusée mercredi.

L’échange commence de manière cordiale sur la pandémie. « Les vaccins, je les recommande, mais cela devrait être un choix individuel », détaille Donald Trump, qui se dit « contre une obligation vaccinale ».

« Vous savez très bien que c’est un rapport partiel erroné »

Assez rapidement, la discussion bascule sur les élections de la mi-mandat de novembre 2022. Le journaliste demande à l’ex-président de réagir aux propos du sénateur républicain du Dakota du Sud. Selon Mike Rounds, les « républicains « ont perdu la présidentielle de 2020 » et continuer à parler d’une soi-disant fraude cette a(...) Lire la suite sur 20minutes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles