Des irrégularités dans l'attribution des HLM à Yerres, la ville de Dupont-Aignan

Accusé de différentes irrégularités, dans l'attribution des logements sociaux et dans sa gouvernance notamment, le principal bailleur de la ville écope d'une amende de 129.000 euros. 

La ville de Yerres, dans l'Essonne, dont Nicolas Dupont-Aignan est le maire, avait été épinglée en 2015 et inscrite dans la liste des communes ne respectant pas leurs engagements en matière de logements sociaux. Elle ne les respecte toujours pas, à en croire un rapport publié ce mercredi par l'Agence nationale de contrôle du logement social (Ancols). Le taux de HLM y est actuellement de 13,7%, alors que l'objectif fixé par la loi est de 25% en 2025, rappelle ce rapport.

Il pointe aussi plusieurs irrégularités, notamment dans la gouvernance du principal bailleur de la ville, la Société anonyme d'économie mixte (SEM) "Habiter à Yerres", ainsi que dans l'attribution des logements sociaux. C'est Emmanuelle Cosse, la ministre du Logement, qui a mis le doigt sur ces données, en évoquant le rapport le jour de sa publication, sur sa page Twitter.

Nicolas Dupont-Aignan interpellé par Emmanuelle Cosse

"Les irrégularités constatées dans l’attribution des logements sociaux de la ville de Yerres été sanctionnées à hauteur de 129.000 euros", écrit la ministre en interpellant Nicolas Dupont-Aignan, rallié à Marine Le Pen. La candidate soutenue par le Front national veut en faire son Premier ministre en cas de victoire.

"Lorsque l’on aspire à devenir Premier ministre, on respecte les lois de la République", écrit-elle à son attention.

"Le processus d’attribution n’est pas conforme à...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages