Iron Man (6Ter) - Robert Downey Jr. : "Au bout de trois minutes, la production a été convaincue que j’étais le bon choix"

·1 min de lecture

Vous dites avoir beaucoup bossé pour passer l’audition d’Iron Man

Robert Downey Jr : Il y avait trois scènes à jouer. Je les ai étudiées comme si c’était du Shakespeare et, bien sûr, ça n’en était pas. Je voulais que Tony Stark, le richissime industriel de l’armement qui devient Iron Man, soit à la fois viril, charismatique et assailli de doutes. L’audition a duré une heure, mais au bout de trois minutes, la production a été convaincue que j’étais le bon choix. D’habitude, quand vous êtes un acteur reconnu, vous rechignez à faire des essais. L’ego, le narcissisme peuvent vous faire rater des opportunités.

Donc, vous n’avez pas d’ego…

Pas ce jour-là, en tout cas!

Qui étaient vos rivaux pour le rôle ? Pouvez-vous lâcher quelques noms ?

Je pourrais, mais si j’étais à leur place, je n’aimerais pas que l’acteur choisi le fasse. C’est fair-play.

Pourquoi vouliez-vous tant tourner ce film ?

Pourquoi un touriste va-t-il voir la tour Eiffel scintiller à minuit ou admirer Les Nymphéas de Monet à l’Orangerie ? Parce que c’est grand et super. Keanu Reeves, Tobey Maguire, Johnny Depp ne m’ont jamais dit : « Tourner un blockbuster, c’est l’horreur! »

À lire également

Ir... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles