Iron Man : comment le film a failli tuer Marvel

Corentin Palanchini x SensaCine
Souvenons-nous d'un temps où Marvel Studios jouait sa survie avec un film, "Iron Man" de Jon Favreau, qui a failli couler la firme.

En 2008, Warner s'apprête à sortir The Dark Knight de Christopher Nolan en plein été. De son côté, Marvel Studios prépare un film Iron Man qui doit sortir pour le mois d'avril. Sauf que la Maison des idées joue gros. Depuis 2005, elle s'est engagée à produire des films qui seront distribués par la Paramount.

Un contexte tendu

En 2005 toujours, Marvel a souscrit un prêt bancaire de 525 millions de dollars en s'engageant à produire des films pour Paramount sur ses personnages emblématiques : Captain America, Nick Fury, les Avengers, Doctor Strange, Ant-Man, Puissance 4, Shang-Chi, Hawkeye, Cloak and Dagger ou Black Panther. Ces films seraient destinés à rembourser la somme à la banque et à défaut de pouvoir rembourser, Marvel devrait céder les droits de ces personnages.

Marvel a passé cet accord alors même qu'elle avait déjà vendu plusieurs autres personnages à des studios comme Sony (le Spider-verse), la 20th Century Fox (les X-Men, les Quatre fantastiques), New Line Cinema (Punisher, Iron Man) et Universal Studios (Hulk et Namor).

Mais c'est aussi en 2005 que Marvel récupère à New Line les droits du personnage de Tony Stark. La firme se met donc en marche pour produire seule un long métrage centré sur ce personnage pivot des comics. En avril 2006, Jon Favreau est choisi pour mettre en scène le film, suite aux échanges qu'il avait eu avec le fondateur de Marvel Studios, Avi Arad, pendant le tournage de Daredevil en 2002.

Une production houleuse

Une fois engagé, Favreau convainc la direction de Marvel Studios d'engager Robert Downey Jr., alors que  Nicolas Cage ou Tom Cruise avaient manifesté leur intérêt et que Clive Owen et Sam Rockwell seront aussi envisagés.

Le tournage d'Iron Man commence en mars 2007 à Los Angeles dans un climat particulièrement tendu. Marvel avait absolument besoin d'un succès pour rembourser ses 525 millions (plus intérêt) à la banque. Or, lorsque le premier clap retentit, le scénario n'est pas prêt, ne comporte pas tous les dialogues et les acteurs viennent chaque jour improviser leurs répliques sur le plateau. Marvel voit cela d'un mauvais oeil et commence à prendre peur, et Favreau sent cette pression sur le tournage.

Après quelques avants-premières, le film sort le 30 avril et récolte 585 174 222 de dollars dans le monde, pour un budget estimé de 140 millions. Marvel est sauvée, une suite est lancée très rapidement, pour sortir en 2010 et le MCU se met en marche. 

Dès 2009, sentant le succès poindre, les pontes de Disney rachèteront Marvel Studios et en juillet 2013, récupèreront les droits de distribution d'Iron Man 1 et 2, Captain America et Thor à Paramount Pictures. En 2018, ils rachètent la Fox et récupèrent dès l'année suivante les personnages de mutants comme les X-Men et les Quatre fantastiques. Une success story comme les aime Hollywood...