Irlande du Nord : les unionistes en colère sèment le chaos dans l’ouest de Belfast

·1 min de lecture

Après plusieurs nuits de violences dans la province britannique, des émeutes ont fini par opposer républicains et unionistes dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 avril dans un quartier ouvrier de Belfast. Le Brexit attise les tensions et les insécurités de la communauté britannique d’Irlande du Nord, qui voit les tenants de la réunification gagner du terrain dans les sondages. Reportage.

Lanark Way était en effervescence, mercredi soir. Cette rue relie deux quartiers : le Shankill unioniste, majoritairement protestant, qui vibre aux couleurs de l’Union Jack et Boris Johnson, et Springfield, terre républicaine avec ses maisons mitoyennes et ses écoles catholiques. Un mur de plusieurs mètres de haut sépare les deux communautés, rehaussé de grillage et percé de portes de fer. Sur l’une d’elles, un tag aux couleurs pastel affirme encore qu’il " n’y a pas de bonne guerre ou de mauvaise paix ". Les autres inscriptions, mangées par la rouille, sont illisibles. Ouverts dans la journée pour laisser passer les voitures, les imposants battants de métal sont fermés soir et week-ends, et en cas de tensions.La police s'est donc empressée de condamner le passage, mercredi 7 avril, lorsqu’un rassemblement côté unioniste a dégénéré. Après l’incendie d’un bus, les manifestants se sont concentrés autour du mur, forçant les portes et lançant par-dessus pierres, cocktails Molotov et feux d’artifices – qui ont explosé en étincelles vertes et dorées.L'assemblée convoquée d'urgence ce...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

Scandale des maisons pour mères célibataires en Irlande : "Les excuses du Premier ministre n'ont guère de sens"

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg