En Irlande du Nord, les loyalistes accueillent Charles III entre espérance et exaspération

Lors de la visite de Charles III à Belfast ce mardi 13 septembre, les dirigeants politiques des deux communautés ennemies ont mis leurs différends de côté pour saluer d’une même voix le rôle de la reine dans le processus de paix.

Avec notre envoyée spéciale à Belfast, Laura Taouchanov

Les loyalistes étaient présents en nombre ce mardi pour accueillir le roi Charles III en Irlande du Nord, la seconde étape de sa visite des quatre nations. Ils se sont réunis devant la cathédrale Saint-Anne, où le roi a assisté à une cérémonie d'hommage en mémoire de la défunte reine, dans le quartier culturel de la capitale où la politique n’a habituellement pas sa place.

Pour eux, c'est un moment important. Claire est là pour le roi, mais surtout pour passer un message à ses voisins républicains : « On a grandi avec la royauté et j’espère que ça va continuer. Il y a des milliers de gens dehors aujourd’hui, ça envoie un message à tout le monde en faveur de la monarchie. Qu’elle règne encore longtemps ! »

De leur côté, Robert et Michaël préfèrent rester positifs. « Pourquoi ne pourrait-il pas arranger les choses ? Si quelqu’un peut le faire, c’est bien lui », estime Michaël. « Eh bien, espérons-le. Il devrait s’occuper du protocole (nord-irlandais, NDLR), les gens en ont marre », assène Robert.


Lire la suite sur RFI