Publicité

Irlande du Nord: le chef du parti DUP démissionne après son inculpation pour «offenses sexuelles»

L'Irlande du Nord a retrouvé un gouvernement il y a seulement deux mois, après deux ans sans exécutif, mais déjà l’un des deux partis de la coalition a perdu son président. Le parti démocrate unioniste, le DUP, vient de démettre de ses fonctions Jeffrey Donaldson.

Avec notre correspondante à Londres, Emeline Vin

Jeffrey Donaldson est poursuivi pour des « offenses sexuelles non récentes », selon les mots de la police nord-irlandaise. D’après la BBC, l’ancien chef du Parti démocrate unioniste est accusé de viol et d’agressions sexuelles. On ne connaît ni l’âge, ni le nombre de victimes, ni la date des faits présumés.

Tôt jeudi matin, la police nord-irlandaise avait arrêté un couple. Mais l’identité de Jeffrey Donaldson a été confirmée vendredi matin après la suppression de ses comptes sur les réseaux sociaux et après que son parti l’a démis de ses fonctions lors d’une réunion d’urgence. La direction du parti « a reçu une lettre du député Jeffrey Donaldson confirmant qu'il a été inculpé pour des accusations anciennes et indiquant qu'il démissionne en tant que chef du Parti unioniste démocrate avec effet immédiat », a annoncé le DUP dans un communiqué.

Jeffrey Donaldson, anobli en 2016, est élu au Parlement britannique depuis près de 30 ans et a contribué à faire tomber le gouvernement nord-irlandais, il y a deux ans, puis à le réinstaurer début février. Les élus locaux craignent désormais une nouvelle période d’instabilité.


Lire la suite sur RFI