Irlande : des excuses pour le scandale des enfants parias

franceinfo
·1 min de lecture

Des milliers d'enfants sont morts, maltraités, en Irlande dans des orphelinats catholiques. À partir de 1922 et durant des décennies, l'horreur y a eu le champ libre. Des mères célibataires, non mariées ou victimes de viol, venaient accoucher dans ces établissements, tenus par des religieuses, jusqu'en 1998. Leurs nouveau-nés restaient dans ces établissements, livrés à leur sort. 9 000 enfants ont ainsi perdu la vie, faute de soins élémentaires. Les autorités avaient pourtant été alertées sur les mauvais traitements.

Excuses de la Nation et de l’Eglise

Après la publication d'un rapport d'enquête, le Premier ministre irlandais, Micheál Martin, a présenté les excuses de la Nation, mercredi 13 janvier : "Jamais ces enfants et leurs mères n'auraient dû connaître ces établissements. Je m'excuse pour la honte et la stigmatisation qu'ils ont subies, parfois jusqu'à aujourd'hui." Les autorités catholiques ont elles aussi demandé pardon. Des mémoriaux, avec les noms et âges, parfois en jours, n'ont été bâtis que récemment.

Les enfants étaient enterrés dans des fosses communes, sans pierre tombale ni cercueil. "Même à des animaux, on n'aurait pas fait subir ça. Les bébés pleuraient tout le temps, toute la nuit, parce qu’ils avaient faim et froid", se souvient Peter Mulryan, qui y a passé ses quatre (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi