En Irlande, une ex-militaire jugée coupable pour son appartenance au groupe EI

Une ex-militaire irlandaise reconvertie à l’islam vient d’être jugée coupable pour son appartenance au groupe État islamique entre 2015 et 2019. Cette Irlandaise de 40 ans s'était rendue en Syrie en 2015 pour vivre sous les lois de la charia et mourir en martyr.

Avec notre correspondante à Dublin, Laura Taouchanov

C’est la fin d’un long procès démarré en janvier. Le tribunal est revenu sur son parcours. Un pèlerinage à La Mecque en 2012 où elle partage sur Facebook son envie de vivre sous la charia et de mourir en martyr. Lisa Smith achète ensuite un aller simple vers la Turquie, traverse la frontière syrienne et s’installe à Raqqa.

Quatre ans plus tard, l’organisation État islamique perd du terrain. Lisa Smith essaie de rentrer en Irlande et se fait arrêter avec sa fille à l’aéroport de Dublin. « Elle ne tentait pas de s’enfuir, elle courait bien avec eux », explique le tribunal pour justifier son verdict.

Dans sa défense, l’ancienne militaire parle d’endoctrinement religieux, affirme qu’elle n’a jamais tenu une arme et ne savait pas ce qu’était le groupe État islamique. Mais les juges estiment que personne en Irlande n’a pu la forcer et qu’elle savait très bien ce qui l’attendait en Syrie, comme le montrent ses nombreux échanges en ligne avec plusieurs membres actifs avant son départ.

En revanche, elle est finalement jugée non coupable de financements terroristes. Elle avait envoyé 800 euros pour soigner un membre de l’organisation terroriste. Le détail de sa peine sera connu le 11 juillet prochain.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles