Irlande, Ecosse, Inde : ces pays où le décès de la reine Elisabeth II a ravivé des tensions historiques

Si une très grande partie du monde rend hommage à Elizabeth II, décédée jeudi à l’âge de 96 ans, ce n’est pas le cas dans certains pays hostiles à la royauté anglaise. Facebook, Twitter et TikTok ont été les réseaux sociaux où les messages les plus hostiles à la reine ont été postés. Les Irlandais et les Écossais sont excédés par le report des matchs de football de ce week-end à cause du décès de la souveraine. Le Celtic Football Club de Glasgow en Ecosse est l’un des rares à ne pas avoir mis en noir sa photo de profil sur Twitter. Dans le stade de Dublin, un TikTok enregistre les chants de certains supporters du Shamrock Rovers scandant « Lizzy’s in a Box » (« Elizabeth est dans une boîte »). Simple contestation sportive ou prétexte pour rappeler les tensions avec la royauté britannique ?

Plus généralement, ces peuples ne gardent pas en mémoire de bons souvenirs de la reine. Symbole de la domination anglaise sur les territoires de l’ensemble du Royaume-Uni, ce décès est d’abord celui d’une femme incarnant le colonialisme et l’Empire britannique. C’est pourtant durant ces 70 dernières années que décolonisation s’est accélérée.


Lire la suite sur LeJDD