En Irlande, un drone chien de berger

Libération.fr
Grâce au drone, le berger irlandais a guidé ses moutons vers leur destination.

Un éleveur de l'Eire s'est servi d'un engin volant pour encadrer son troupeau de moutons. Si la méthode fonctionne, la machine n'est pas prête de remplacer le meilleur ami de l'homme.

Les hommes ne sont pas les seuls à voir leurs jobs menacés par les progrès de la robotique. Certains animaux ont aussi du souci à se faire. Chiens de berger en tête. Dans une vidéo publiée vendredi sur YouTube et repérée par le site VentureBeat – un berger irlandais ajoute une nouvelle idée à la liste déjà longue des utilisations improbables de nos amis les drones…

Le drone berger ? Paul Brennan, l’éleveur, s’en sert pour diriger ses moutons d’un champ vers un autre. Et ça marche plutôt bien. Effrayés par le bruit des pales de l’engin piloté à distance qui les survole en rase-mottes, les ovins le fuient systématiquement. Une demi-douzaine de manœuvres et quelques minutes suffisent à Paul Brennan pour regrouper et guider ses bêtes vers leur destination.


Mais aussi futé et insolite soit-il, le système a encore quelques inconvénients : le berger est aux manettes et ne peut pas faire autre chose ; il doit le recharger régulièrement (l’autonomie actuelle des drones n’autorise pas un usage prolongé) et ne peut le faire décoller les jours de grand vent. Sans parler du fait que contrairement à un chien, un drone sert difficilement de compagnie à un agriculteur.

Des développements sur les batteries et la partie logicielle permettront sans doute, à l’avenir, de pallier ces problèmes (voire d’ajouter des accessoires pour éloigner des intrus). Mais, heureusement, les chiens de berger risquent de courir encore longtemps les alpages.



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Des drones capables de planter un milliard d'arbres par an
Le premier drone contrôlé par l'esprit a pris son envol
Soyouz relance Galileo
Le vaisseau Soyouz a décollé
Etoiles sur toile