En Irlande, les distilleries se mettent à fabriquer du désinfectant pour les mains

1 / 2

En Irlande, les distilleries se mettent à fabriquer du désinfectant pour les mains

A la distillerie Listoke, au nord de Dublin (Irlande), les alambics à gin servent désormais pour produire du désinfectant pour les mains. "En fait on utilise les mêmes ingrédients, on pourrait dire que c'est un gin très très fort", explique la directrice générale et co-fondatrice Bronagh Conlon. Précision: "on déconseille absolument de le boire".

A l'origine, le personnel de la distillerie et de cette école du gin à Tenure, à 60 kilomètres au nord de la capitale irlandaise, avait commencé à produire, à usage interne, son propre gel avec 64% d'alcool, avec les mêmes genièvres que leur gin artisanal.

Des dons aux associations

Mais face à la propagation du Covid-19, l'entreprise a commencé à vendre des bouteilles au public pour 10 euros et à en donner aux associations qui s'occupent des sans-abris.

Selon le responsable, la distillerie a vendu 2000 litres, soit 3500 à 4000 bouteilles de leur produit depuis le début de la commercialisation samedi, un apport précieux dans la lutte contre le virus.

"C'est juste notre manière d'aider", explique Bronagh Colon, 55 ans, avec ce virus. "Tout le monde est en territoire inconnu".

Des stocks presque épuisés

Ce mercredi, le personnel s'affaire à servir les clients sur des tables dressées à la hâte, garnies de gin et de désinfectant, dont les stocks sont presque épuisés.

"Le gin pour le réconfort, le gel pour l'hygiène", plaisante un membre du personnel avec un client qui repart avec une bouteille...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi