Irlande: 200 demandeurs d'asile expulsés du centre-ville de Dublin

Démantèlement d'un campement en plein centre-ville de Dublin : 200 demandeurs d'asile, qui dormaient jusqu'alors dans des tentes depuis plusieurs mois, ont été transférés ce mercredi matin à bord de cars vers des logements en dehors de la capitale. Une opération massive, dans le sillage de la nouvelle politique migratoire britannique : le plan Rwanda. La menace d'expulsion vers le Rwanda pousserait les sans-papiers à se réfugier dans le pays le plus proche, l'Irlande, au lieu de rester en Grande-Bretagne.

Avec notre correspondante à Dublin, Clémence Pénard

Des barrières et des policiers pour bloquer la route, devant l'Office de protection internationale. C'est là, dans une tente sur le trottoir, qu'a vécu pendant près d'un an Pirsami, originaire de Turquie.

« On est en sécurité nulle part, nulle part on ne peut commencer sa vie, déplore-t-il. Le plan Rwanda est raciste ! Vous m'envoyez sur un autre continent, sans mon avis, vous me forcez ! Demander l'asile n'est pas un crime. Moi, j'ai peur du gouvernement. Ce qui s'est passé ici, c'est une décision du gouvernement ! »

Selon les autorités irlandaises, 90% des arrivées récentes de sans-papiers se font via la frontière avec la province britannique d'Irlande du Nord.


Lire la suite sur RFI