Iris Mittenaere frôle le drame en Grèce, son compagnon Diego sous le choc

La Grèce est l'une des destinations les plus prisées des vacanciers pendant l'été. Ses eaux turquoises, ses maisons blanchies à la chaux et l'accueil des locaux... Le pays et ses îles font rêver alors Iris Mittenaere et Diego El Glaoui ont mis le cap sur les Cyclades. Le couple, toujours aussi amoureux, savoure son séjour paradisiaque en dévoilant des clichés et des vidéos de leurs escapades et de leurs moments en amoureux bien loin des tracas du quotidien et de l'agitation de la capitale. Mais leur séjour a bien failli virer au drame.

Sur son compte Instagram, Diego El Glaoui a partagé des clichés d'une sortie bateau à l'issue de laquelle les tourtereaux se sont rendus au restaurant. Un bon moment qui s'est malheureusement conclu par une grosse frayeur. Comme l'a indiqué l'entrepreneur dans sa story Instagram (voir diaporama), ils ont vécu "une histoire improbable qui aurait pu mal se terminer."

"Nous avons navigué de nuit. Obscurité totale car aucune lune ce soir. Je naviguais aux instruments uniquement, entre l'île de Santorin et l'île de Ios, avec une visibilité de zéro mètre. J'aperçois au dernier instant dans ma vision périphérique comme un énorme truc blanc qui nous fonce dessus dans une trajectoire convergente, révélé par mon feu tribord. Un ÉNORME GOELAND." L'animal "volait dans le noir total à la même vitesse" qu'eux, à "environ 45km à l'heure" et a failli percuter l'ancienne reine de beauté.

"Il a...

Lire la suite


À lire aussi

Laurent Ruquier et son compagnon Hugo Manos : beau séjour en Grèce, le couple bien entouré !
"J'ai cru que j'allais prendre feu" : Alicia (Mariés au premier regard) frôle le drame, elle raconte
"Ça a été un choc" : Jennifer (Mariés au premier regard) revient sur le terrible drame de sa vie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles