Iran : une vidéo témoigne de la violence inouïe contre les manifestants

À Téhéran, le 19 septembre 2022, des femmes qui manifestaient fuient la répression des forces de police antiémeutes. - Credit:AP/Sipa

Les images du lynchage d’un protestataire par la police antiémeutes, dimanche 30 octobre à Téhéran, ont été diffusées sur les réseaux sociaux.

Les images sont insoutenables. Jeté à terre, un manifestant est battu à mort par des membres de la police antiémeutes. Nous sommes dimanche 30 octobre à Téhéran, quartier Naziabad, dans le sud de la capitale, secoué comme le reste du pays, depuis 44 jours, par un soulèvement populaire sans précédent après la mort de Mahsa Amini, jeune femme décédée en détention le 16 septembre dernier après avoir été arrêtée par la police des mœurs pour un voile mal porté.

En cette septième semaine de contestation, en marge des commémorations du quarantième jour suivant la mort des premières victimes, la capitale iranienne est à nouveau le théâtre de manifestations antirégime, qui prennent de l'ampleur à la nuit tombée.

Rue du deuxième bazar, dans le sud – populaire – de Téhéran, un jeune contestataire est roué de coups, de battes et de bottes, de la part de six agents de la police antiémeutes. Face à tant de violence, un membre des forces de police régulières, reconnaissable à sa chemise beige, tente de s'interposer en repoussant ses collègues.

En vain, face à la détermination des bourreaux, celui-ci finit par quitter les lieux. Ciblé de toutes parts [...] Lire la suite

VIDÉO - 40 jours après la mort de Mahsa Amini, la colère toujours plus forte en Iran