Iran: trois morts lors de manifestations après le décès de la jeune Mahsa Amini, militante anti-voile

Une manifestation dans la ville kurde irakienne de Sulaimaniya, le 19 septembre 2022, pour protester contre la mort de Mahsa Amini, une femme qui est décédée après avoir été arrêtée par la
Une manifestation dans la ville kurde irakienne de Sulaimaniya, le 19 septembre 2022, pour protester contre la mort de Mahsa Amini, une femme qui est décédée après avoir été arrêtée par la

Trois personnes ont été tuées durant des manifestations au Kurdistan iranien qui protestaient contre la mort d'une jeune femme après son arrestation par la police des moeurs, a annoncé ce mardi le gouverneur de la province.

Ismail Zarei Koosha a parlé de trois morts "suspectes" et de "complot fomenté par l'ennemi", affirmant que l'une des victimes avait été tuées par un type d'arme non utilisé par les forces iraniennes de sécurité, selon une agence de presse iranienne.

Arrêtée par la "police des mœurs"

Des manifestations ont éclaté dimanche à Téhéran et au Kurdistan irakien après l'annonce de la mort vendredi de Mahsa Amini.

Cette jeune Iranienne de 22 ans était tombée dans le coma après avoir été arrêtée par l'unité de police chargée de faire respecter le code vestimentaire de la République islamique pour les femmes, y compris le port du foulard en public.

Article original publié sur BFMTV.com