Iran : sept Français actuellement détenus dans le pays, selon la ministre Catherine Colonna

© Jacques Witt/Sipa

Le chiffre a été revu à la hausse par la ministre des Affaires étrangères. Catherine Colonna a indiqué au Parisien ce samedi que sept Français ou Franco-iraniens étaient actuellement emprisonnés en Iran pour des raisons fallacieuses. « Nous avions des inquiétudes sur deux autres compatriotes et il ressort des dernières vérifications faites qu’ils sont également détenus », a affirmé la ministre. Il y a un mois, elle avait indiqué que cinq Français se trouvaient derrière les barreaux en Iran. Début octobre, le Quai d’Orsay avait encore demandé la « libération immédiate » de ses ressortissants.

Un « chantage » et une « diplomatie des otages »

Une demande réitérée par la ministre ce samedi. Catherine Colonna a réclamé une fois de plus « leur libération immédiate », ainsi que « l’accès à la protection consulaire c’est-à-dire le droit de visite consulaire à nos ressortissants », a-t-elle déclaré auprès du Parisien. « Mon homologue iranien, avec qui j’ai eu une conversation longue et difficile, a pris l’engagement de respecter ce droit d’accès. J’attends qu’il soit concrétisé », a-t-elle également fait savoir.

Pour la ministre d’Emmanuel Macron il est important « de rappeler à l’Iran ses obligations internationales ». Si l’objectif de la République islamique d’Iran est « de faire du chantage », cela ne « doit pas fonctionner », a prévenu Catherine Colonna, avant de dénoncer une « diplomatie des otages ».

Lire aussi - Répression en Iran : Emmanuel Macron reçoit des femmes iranienne...


Lire la suite sur LeJDD