Iran: série «d’attaques terroristes» dans le Sistan-Baloutchistan

Une série d’attaques menées contre les villes de Chabahar et Rask, dans le sud-est de l’Iran, ont fait dix-huit morts parmi les « terroristes » et dix parmi les forces de l’ordre. La région frontalière avec le Pakistan connaît régulièrement des attaques du groupe sunnite extrémiste Jaïsh al-Adl.

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Selon les responsables iraniens, plus d’une vingtaine d’hommes armés ont participé à cette série d’attaques qui ont visé deux bases des Gardiens de la Révolution et de la marine ainsi qu’un commissariat de police.

Téhéran a accusé le groupe séparatiste sunnite Jaïsh al-Adl (« Armée de la justice », en arabe) d’avoir mené cette série d’attaques. En décembre dernier, le groupe avait attaqué un poste de police dans la même région, faisant une douzaine de morts parmi les forces de l’ordre. L’Iran avait frappé deux bases du groupe Jaïsh al-Adl avec des missiles et des drones en territoire pakistanais, ce qui avait provoqué une riposte d’Islamabad en Iran et provoqué des tensions entre les deux pays.

À écouter aussiTensions Pakistan/Iran: «Des deux côtés on a laissé traîner le règlement du problème baloutche»

Tentative de déstabilisation ?


Lire la suite sur RFI