Publicité

Iran : le père de Mahsa Amini arrêté un an après le décès de sa fille

Il y a un an, la mort de Mahsa Amini, après son arrestation par la police des mœurs, provoquait une vague de contestation sans précédent en Iran. Un an plus tard, sa famille souhaitait célébrer le premier anniversaire de sa mort. Mais les autorités iraniennes ont empêché toute cérémonie, en interpellant brièvement le père, rapporte The Guardian.

Mahsa Amini est décédée le 16 septembre 2022. La Kurde iranienne de 22 ans avait été arrêtée par les autorités pour avoir prétendument enfreint le code vestimentaire strict imposé aux femmes. Une obligation idéologique instaurée avec l’avènement de la République islamique depuis la chute du chah laïc en 1979. Selon la famille de Mahsa Amini, la jeune femme est décédée des suites d’un coup à la tête, mais les autorités nient cette version des faits. Après sa mort, des milliers de personnes ont manifesté en colère, défiant ouvertement le régime et son Guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei.

À lire aussi Iran : un oncle de Mahsa Amini arrêté quelques jours avant l’anniversaire de sa mort

Samedi, alors qu’il sortait de la maison familiale dans la ville de Saghez, dans l’ouest du pays, le père de Mahsa Amini, Amjad Amini, a été interpellé. Il a ensuite été relâché après avoir été enjoint de ne pas organiser de commémoration devant la tombe de la défunte, ont indiqué les ONG Kurdistan Human Rights Network (KHRN), 1500tasvir monitor et Iran Human Rights (IHR), basé en Norvège. Il n’est désormais plus autorisé à quitter son domi...


Lire la suite sur LeJDD