Iran: des opposants à l'assèchement du lac d'Oroumieh arrêtés par les autorités

L'assèchement presque complet de l'un des plus grands lacs hypersalés au monde, le lac d'Oroumieh au nord-ouest de l'Iran, a provoqué des manifestations de colère dans la ville du même nom. Plusieurs personnes ont été arrêtées.

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Les manifestants ont dénoncé l'incompétence des autorités locales et gouvernementales. Des vidéos ont été publiées sur les réseaux sociaux montrant des manifestants lancer des slogans contre les autorités. À la suite de ces manifestations, plusieurs personnes ont été arrêtées. Elles sont accusées d'avoir voulu perturber la sécurité et l'ordre public.

L'assèchement du lac d'Oroumieh qui a débuté dans les années 1990 est considéré comme un désastre écologique pour cette région montagneuse. Le nombre croissant de puits profond creusés dans la région pour l'agriculture est l'une des causes de cet assèchement. Les médias ont rapporté qu'une partie de l'argent attribué à la protection du lac avait été utilisé pour la campagne électorale de l'ex-président modéré Hassan Rohani.

La sécheresse et l'absence de pluie ces dernières années a aggravé la situation du lac. Son assèchement complet pourrait provoquer un désastre pour toute la région du nord-ouest de l'Iran. En effet, le sel du lac peut se répandre dans toute la région avec des vents violents et compromettre l'agriculture dans cette zone riche en blé et autres produits agricoles.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles