Iran : nouvelles manifestations après la mort d'une femme détenue par la police des mœurs

© STRINGER / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

De nouvelles manifestations ont eu lieu en Iran , notamment à Téhéran et à Mashhad, contre la mort d'une jeune femme détenue par la police des mœurs, la police rejetant à nouveau lundi toute responsabilité dans ce décès. Une manifestation a eu lieu dimanche soir à Sanandaj, capitale de la province du Kurdistan dans le nord-ouest du pays, d'où la jeune femme est originaire, et d'autres protestations se sont déroulées lundi dans plusieurs universités de la capitale, selon les médias locaux.

Lundi soir, dans la rue Hejab ("voile musulman" en persan) au centre de Téhéran, "plusieurs centaines de personnes ont scandé des slogans contre les autorités, certaines d'entre elles ont enlevé leur hijab", a annoncé l'agence Fars. Une courte vidéo diffusée par l'agence montre une foule de plusieurs dizaines de personnes notamment des femmes ayant retiré leur voile criant "mort à la République islamique". "La police a arrêté plusieurs personnes et dispersé la foule à l'aide de matraques et de gaz lacrymogènes", a indiqué Fars.

Ce mardi matin, l'ONU s'est dit "inquiète" de la "violente répression" contre les manifestations en faveur de Mahsa Amini.

Police des mœurs

Un rassemblement similaire a eu lieu à Mashhad, première ville sainte du pays située dans le nord-est, a rapporté l'agence Tasnim. Le 13 septembre, Masha Amini a été arrêtée à Téhéran pour "port de vêtements inappropriés" par la police des mœurs, une unité chargée de faire respecter le code vestimentaire strict de la République isl...


Lire la suite sur Europe1