Iran : Mohammad Javad Zarif, le démineur de la République islamique

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, est en première ligne pour gérer la crise qui oppose, depuis deux mois, l'Iran et les Etats-Unis dans le golfe Persique.

Samedi encore, c'est lui qui est monté au front pour faire valoir les positions de la République islamique. Une position qu'il répète depuis le début des hostilités entre l'Iran et les Etats-Unis dans le golfe Persique, il y a deux mois : attaques contre des pétroliers, drone abattu ou cargos arraisonnés, comme celui battant pavillon britannique contrôlé depuis vendredi par les Gardiens de la révolution… A la mi-journée, Mohammad Javad Zarif a tenté de déminer sur Twitter cet épisode explosif. "Notre action dans le golfe Persique consiste à faire respecter les lois maritimes internationales", a-t-il fait valoir. Sans succès.


Titulaire d'un doctorat en droit de l'université de ­Denver, le haut responsable de 59 ans connaît bien les Etats-Unis pour y avoir séjourné des années. Sa réputation de modéré lui vaut d'être la vitrine de l'Iran à l'étranger, en plus de figurer parmi les leaders les plus populaires.

Jeudi soir à New York, il a été jusqu'à détailler devant des journalistes des pistes de négociations avec ­Washington à propos des dernières tensions, sans même poser comme préalable le retour des Américains dans l'accord de Vienne sur le nucléaire… Son flegme ser...


Lire la suite sur LeJDD