Iran: une majorité de députés réclame la loi du talion contre "les émeutiers"

Iran: une majorité de députés réclame la loi du talion contre "les émeutiers"
Manifestants de soutien au mouvement iranien à Istanbul, le 2 octobre 2022. (photo d'illustration) - Bulent Kilic
Manifestants de soutien au mouvement iranien à Istanbul, le 2 octobre 2022. (photo d'illustration) - Bulent Kilic

Une grande majorité des 290 députés iraniens ont réclamé ce dimanche à la justice l'appliquer la loi du talion contre les "ennemis de Dieu" en références aux auteurs des "émeutes" qui secouent le pays depuis plusieurs semaines.

Dans un communiqué signé par 227 des 290 députés, ils demandent à tous les responsables du pays, y compris le pouvoir judiciaire, d'appliquer dès que possible contre les moharebs (ennemi de Dieu) la loi du talion".

"Comme le groupe Etat islamique, ils ont porté atteinte à la vie et aux biens des gens avec des armes blanches et des armes à feu", ont ajouté ces parlementaires dans un texte publié par l'Icana, l'agence du Parlement iranien.

Les traiter "de manière décisive"

"Nous demandons au pouvoir judiciaire de traiter de manière décisive les auteurs de ces crimes et tous ceux qui ont incité les émeutiers, y compris certains politiciens", ont-ils déclaré.

L'Iran est le théâtre de manifestations depuis la mort, le 16 septembre, de Mahsa Amini, une Kurde iranienne de 22 ans décédée trois jours après son arrestation à Téhéran par la police des moeurs, qui lui reprochait d'avoir enfreint le code vestimentaire strict de la République islamique, imposant notamment le port du voile pour les femmes.

Article original publié sur BFMTV.com