Iran: le groupe État islamique revendique un attentat meurtrier dans un sanctuaire chiite de Chiraz

AP - Mohammadreza Dehdari

Au moins 15 personnes ont été tuées mercredi dans la ville méridionale de Chiraz lors d'un attentat perpétré dans le principal sanctuaire musulman chiite du sud de l'Iran et revendiqué par le groupe jihadiste État islamique (EI).

L'attaque, parmi les plus meurtrières de ces dernières années en Iran, a été perpétrée « pendant la prière du soir » dans le mausolée de Shahcheragh, a indiqué le gouverneur local, Mohammad-Hadi Imanieh, à la télévision d'État. Selon lui, l'agresseur « a tiré aveuglément sur les fidèles », dans le sanctuaire le plus important du sud de l'Iran, qui abrite la tombe d'Ahmad, frère de l'une des figures les plus vénérées du chiisme, l'imam Réza mort en 818.

« Un seul terroriste était impliqué dans cette attaque », a déclaré le chef de l'Autorité judiciaire locale, Kazem Moussavi, à la télévision qui a fait état « d'au moins 15 morts et 19 blessés ».

L'auteur, « affilié aux groupes takfiris, a été arrêté », a ajouté la télévision en référence aux groupes jihadistes ou islamistes radicaux sunnites. La télévision a précisé que « les forces de sécurité avaient blessé l'assaillant » qui « subit actuellement une intervention chirurgicale à l'hôpital ».

Selon l'organe de propagande de l'EI, un membre du groupe jihadiste sunnite a ouvert le feu sur des fidèles au sanctuaire de Shahcheragh, « tuant au moins 20 chiites et en blessant des dizaines d'autres ».

La seconde attaque meurtrière perpétrée en 222

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI