Iran : des femmes retirent leur voile en pleine manifestation après la mort de Mahsa Amini

© Majid Asgaripour/WANA (West Asia News Agency) via REUTERS

Un vent de colère souffle sur l’Iran et sur sa capitale Téhéran depuis le décès d’une femme nommée Mahsa Amini. Cette dernière, originaire de la région du Kurdistan, a été arrêtée le 13 septembre dernier à Téhéran par la police des mœurs pour « port de vêtements inappropriés ». À la suite de cette arrestation, la jeune femme serait tombée dans le coma avant de mourir à l’hôpital le 16 septembre. Des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes iraniennes pour réclamer « des éclaircissements » sur la mort de Mahsa Amini, imputée, par certains, directement aux autorités.

Des manifestantes brandissent leur foulard

Ce lundi, un nouveau rassemblement s’est tenu dans le centre de Téhéran. Des images ont été rapportées par un journaliste de la BBC, Shayan Sardarizadeh. Il était possible d’entendre la foule scander : « Mort au dictateur ». D’après les vidéos du reporter partagées sur Twitter, des manifestantes n’ont pas hésité à retirer leur voile et à brandir leur foulard, laissant leurs cheveux apparents, en signe de contestation à la loi très stricte de la République islamique d’Iran.

Se couvrir les cheveux est obligatoire en public et les femmes ont pour interdiction de porter des manteaux...


Lire la suite sur LeJDD