Iran: faire tomber le turban des mollahs, une autre façon de protester

AFP - BEHROUZ MEHRI

Les manifestants iraniens ne manquent pas d’idées, encore moins de courage, pour protester contre le régime. Ils refusent de plier malgré la répression sanglante qui s’abat sur eux depuis la mort de Mahsa Amini le 16 septembre dernier. Depuis quelques jours, ils retirent le turban des mollahs.

Manifester, se couper les cheveux, déchirer des affiches du guide suprême, ôter le voile en public, manifester pendant les obsèques de personnes tuées par le régime, ne pas acheter des produits de consommation (hors nourriture) provenant du gouvernement, la liste des formes de rébellion contre le régime de Téhéran semble bien loin d’être épuisée. Et d’aucuns de se demander si la peur n’a réellement pas changé de camp en quelques semaines.

Depuis quelques jours, des vidéos pour le moins surprenantes envahissent les réseaux sociaux. On y voit des jeunes retirer et faire tomber à terre leur turban aux mollahs, en pleine rue. Si certains manifestants s'enfuient après, d'autres feignent et prétendent qu'ils n'ont rien fait.

► À lire aussi : Iran: face à la répression des manifestations, «les gens tentent d'autres formes d'actions»

► À lire aussi : Le régime iranien fait face à des critiques de plus en plus nombreuses


Lire la suite sur RFI