Iran, Corée du Nord : pourquoi Donald Trump est dans l'impasse

Les deux principaux coups de poker de Donald Trump sur la scène internationale vont-ils se solder par autant d'échecs? C'est l'hypothèse la plus crédible, à 11 mois de la prochaine présidentielle, tant la situation s'envenime avec l'Iran et la Corée du Nord ces dernières semaines. Mardi, l'ambassade américaine à Bagdad a été prise d'assaut par des manifestants pro-Téhéran, réveillant la guerre des mots entre Trump et le guide suprême Ali Khamenei. Mercredi, l'annonce de la reprise des tests de missiles par Kim Jong-un a quasiment anéanti tout espoir d'accord entre la Corée du Nord et les Etats-Unis.

Dans ces deux dossiers, Donald Trump se retrouve pris au piège de ses propres choix. Explications.

Face à l'Iran, les errements de Trump ne mènent nulle part

Avec l'Iran, le président américain a adopté la ligne dure. En mai 2018, il s'est retiré de l'accord sur le nucléaire iranien (JCPOA), un texte qu'il n'a jamais cessé de critiquer durant sa campagne présidentielle. Le milliardaire et auteur de The Art of deal, un livre dans lequel il expose ses stratégies de négociation, espérait trouver un bien meilleur accord avec Téhéran en l'isolant et en le mettant sous la pression de multiples sanctions économiques. Cette stratégie s'est poursuivie au fil des mois sous l'action d'une administration très hostile à l'Iran, à l'image de l'ex-conseiller à la sécurité nationale, John Bolton.

Ces dernières semaines, les tensions entre les deux pays ont explosé dans le Golfe mais aussi en Irak....


Lire la suite sur LeJDD