Iran: cinq condamnations à mort pour l'assassinat d'un milicien islamiste

AFP - VALENTIN FLAURAUD

La justice iranienne a annoncé de nouvelles condamnations à mort alors que des appels ont été lancés pour trois jours de grève et de manifestations du lundi 5 à demain mercredi.

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Au total, quinze personnes étaient jugées pour le lynchage d’un milicien islamiste ou bassidji, il y a quelques semaines. Cinq personnes ont été condamnées à mort et les autres à de lourdes peines de prison.

La vidéo du lynchage a largement circulé sur les réseaux sociaux et dans les médias officiels et a été utilisée dans le procès. On y voit une trentaine de personnes attaquer un jeune à coups de couteau et de pierres en lui donnant également des coups de pieds.

Ces nouvelles peines de mort ont été annoncées alors que quatre manifestants ou « fauteurs de troubles », selon les autorités, ont été pendus dimanche matin.

De même, le chef du pouvoir judiciaire a annoncé la prochaine exécution de personnes reconnues coupables d’assassinats lors des manifestations des dernières semaines.

► À lire aussi : Guerre de communication sur les enseignements du premier jour de grève en Iran

Un mercredi qui s'annonce crucial

Ce mardi, il y avait encore moins de magasins fermés dans la capitale que lundi. Hier soir, des petits groupes de jeunes ont manifesté dans plusieurs quartiers de Téhéran, bloquant certaines avenues et autoroutes de la capitale.


Lire la suite sur RFI