En Iran, les cérémonies funèbres pour le président Raïssi démarrent à Tabriz

Les cérémonies de funérailles pour le président iranien Ebrahim Raïssi, tué dimanche dans un crash d'hélicoptère, ont débuté mardi matin à Tabriz, la grande ville du nord-ouest de l'Iran, et doivent se terminer par son enterrement dans sa ville natale, Machhad, jeudi soir.

En Iran, des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblés, mardi 21 mai, pour le début des cérémonies de funérailles du président Ebrahim Raïssi à Tabriz, la grande ville du nord-ouest du pays.

Une foule immense couvrait la principale place de la ville, brandissant des drapeaux et des portraits du président décédé à 63 ans et des sept autres victimes du crash d'hélicoptère. Les huit cercueils recouverts du drapeau iranien ont été conduits sur un camion à travers la foule.

La République islamique a décrété lundi un deuil de cinq jours, et les funérailles du président se poursuivront dans l'après-midi dans la ville sainte de Qom, au sud de Téhéran, mercredi dans la capitale iranienne et jeudi à Machhad (nord-est), où il sera enterré.

S'exprimant au début de la cérémonie, le ministre de l'Intérieur, Ahmad Vahidi, a rendu hommage aux victimes, considérés comme des "martyrs". "Le peuple iranien a montré qu'il fera de chaque calamité un escalier pour élever la nation vers de nouvelles gloires", a-t-il déclaré.

Ebrahim Raïssi, qui présidait l'Iran depuis 2021, est décédé dans l'accident de l'hélicoptère qui l'amenait dimanche vers Tabriz après avoir assisté à l'inauguration conjointe d'un barrage avec son homologue azéri, Ilham Aliyev, à leur frontière commune.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Méfiez-vous de ces images autour de la mort du président iranien
Iran : la mort de Raïssi relance la question de la succession de Khamenei
L'Iran en deuil après la mort du président Raïssi dans un crash d'hélicoptère