Iran : au moins 50 morts dans les manifestations réprimées selon une ONG

© STRINGER / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Selon l'ONG Iran Human Rights, au moins 50 personnes sont mortes lors des manifestations réprimées en Iran . Dans le pays, des protestations se sont multipliées ces derniers jours à Téhéran ou encore à Mashhad après la mort d'une jeune femme détenue par la police des mœurs pour "port de vêtements inappropriés".

>> LIRE AUSSI - Iran : qu'est-ce que la police des mœurs, remise en cause après la mort de Mahsa Amini ?

Des manifestations grandissantes

Mahsa Amini, âgée de 22 ans et originaire de la région du Kurdistan (nord-ouest), a été arrêtée le 13 septembre à Téhéran où elle était en visite avec sa famille, pour "port de vêtements inappropriés" par la police des mœurs, une unité chargée de faire respecter le code vestimentaire strict de la République islamique d'Iran pour les femmes.

>> LIRE AUSSI«Je préfère mourir» : les Iraniennes mobilisées à Istanbul, après la mort de Mahsa Amini

 

Après une première manifestation suite à sa mort samedi à Saghez, la ville natale de Mahsa Amini, une protestation d'environ 500 personnes a eu lieu à Sanandaj selon Fars, et de nouvelles manifestations ne cessent de se multiplier. Trois morts avaient déjà été annoncées par un responsable iranien ce mardi, et 30 ce jeudi, lors de manifestations au Kurdistan iranien.


Lire la suite sur Europe1