Iran: arrestation du célèbre footballeur Voria Ghafouri, critique du pouvoir

AFP - -

En Iran un célèbre footballeur a été arrêté jeudi 24 novembre pour propagande contre l’État. Voria Ghafouri, 28 sélections internationales, originaire du Kurdistan, soutenait le mouvement de protestation sur ses réseaux sociaux. Ancien capitaine du club de l’Esteghlal, il avait dû quitter son équipe en juillet dernier en raison de ses critiques contre le pouvoir. Son arrestation intervient alors qu’à Doha l’équipe nationale est sous le feu des projecteurs depuis son refus de chanter l’hymne national.

Voria Ghafouri, 35 ans, est l'une des personnalités les plus en vue arrêtées dans la répression du mouvement de contestation qui a éclaté depuis la mort le 16 septembre d'une jeune Kurde iranienne, Mahsa Amini, arrêtée par la police des moeurs pour ne pas avoir respecté le code vestimentaire strict imposé par le régime.

Sur les réseaux sociaux, Ghafouri, originaire de Sanandaj, la capitale de la province du Kurdistan iranien, a vigoureusement soutenu les manifestations. Il a également posté une photo de lui en habit kurde traditionnel sur son compte Instagram et s'est rendu dans des régions d'Iran peuplées de Kurdes pour exprimer sa solidarité avec les familles des victimes de la répression.

Accusé d'avoir « insulté et sali la réputation de l'équipe nationale (Team Melli) et de s'être livré à de la propagande » contre l'État, il a été interpellé après une séance d'entraînement de son équipe Foolad de Khouzistan, sur décision de l'Autorité judiciaire.

Une forte pression sur les joueurs

(et avec AFP)


Lire la suite sur RFI